Soundprism Pro : pour ceux qui ont séché le solfège.

Peut être que comme moi votre prof de solfège était tellement laide que vous avez séché tous vos cours de solfège. Et par conséquent, vos gammes et vos accords restent hasardeux voir inexistant dans vos compositions. Pourtant aujourd’hui vous souhaiteriez pouvoir créer des trackz avec des enchainements d’accords saupoudrés d’arpèges ou autres solos harmonieux. Plusieurs solutions existent dont une récente que je vous recommande chaudement : Soundprism PRO, une application iPhone/iPad (et oui encore). En résumant rapidement elle vous permet de jouer une ligne de basse et les accords qui vont bien de façon intuitive et très bien pensée. Vous ne connaissez rien au solfège ? On s’en moque jouez !
Soyons clair, certains vont crier fort : « quoi 12,99€ ??? » il est certain que ce n’est pas dans la fourchette habituelle des prix d’applications iPhone/iPad, mais combien coûte en moyenne un plugin pour nos applications préférées sur PC ou Mac ? Donc me concernant je trouve le prix correct vu ce qu’il est capable d’apporter à mon workflow et je l’ai acheté! La force de ce soft réside dans sa compatibilité coreMidi. Une fois parametrés votre iPhone ou/et votre iPad deviennent de véritables contrôleurs /claviers maitres midi vous permettant de vous prendre pour un véritable compositeur ou interprète (plus sur iPad de part la taille de l’écran). L’écran justement parlons en : il se divise en 3 bandeaux verticaux:
– à gauche : les basses
– au centre : les options
– à droite : les accords ou arpèges au choix.

Plusieurs mode pour les basses : une note ou trois. Pourquoi trois notes simultanées pour une ligne de basse qui est (dans nos styles de musique) souvent jouée par un synth mono? Pouvoir balancer des arpèges de ouf!. Au niveau du bandeau de reparamétrage, vous pourrez choisir plusieurs modes: latch, la gamme sur laquelle vous voulez délirer, les sons que vous souhaitez utiliser si vous fonctionnez en mode standalone juste pour vous amuser, il vous permettra aussi d’altérer les suites d’accords proposées d’origine pour personaliser un peu le tout (c’est les petits triangles sur l’image du haut pour augmenter ou diminuer d’un demi ton les notes concernées).

Sous le capot : ce qui m’a poussé à acheter la version pro, c’est la capacité d’avoir un midi out. La partie basse peut être redirigée vers deux canaux midi différents, un canal pour le premier touché, un second pour le deuxième doigt, donc go go go les basses vers un Massive, ou si j’ai le courage de brancher un synthé hardware, vers mon Shruthi ou autre. Il en est de même pour les accords où vous avez trois touchés disponible : premier doigt vers un canal, deuxième vers un autre et troisième idem.

La cerise sur le gâteau, le gyroscope (sur le site ils parlent de l’accéléromètre mais ils se trompent lol) peut être assigné à l’envoi de CC, vous penchez votre ipad/iphone vers la droite, votre LFO s’excite, vers le haut la résonance s’envole (selon l’affectation des CC que vous aurez choisit évidemment), même les programm change sont gérables !

Pour vous faire une idée du soft, inutile de vous ruiner, téléchargez la version gratuite, seul le midi est désactivé (et l’option 3 notes pour la ligne de basse), vous ne pourrez que jouer avec les sons inclus dans le soft, et exporter vos délires en mp3 par mail tout de même. Vous voulez plus d’infos, allez consulter le site des développeurs qui est rempli de vidéos de démos/tutoriaux : audanika

3 réflexions au sujet de « Soundprism Pro : pour ceux qui ont séché le solfège. »

Laisser un commentaire