Tutoriel MaxMsp: réaliser un séquenceur pas à pas: Part 1

Je me lance dans l’apprentissage de Max Msp. J’essaierai de vous poster sous forme de tutoriels tout ce que je pourrais apprendre de sympathique sur ce soft/langage. Pour commencer la série, je vous propose d’apprendre à créer un séquenceur à pas, 4 pour l’exemple qu’il vous sera façile de pousser à 8, 16 ou 32 🙂 . Pour commencer je vous laisse regrder cette petite vidéo, après on en rediscute:

Les notions importantes à retenir:

– Le métronome qui va nous générer des ticks toutes les n millisecondes.

Un déclencheur en entrée (un toggle buton) qui nous servira à démarrer/stopper le métronome. Qui dans cet exemple envoie un click toutes les 500ms.

La création d’une valeur que l’on va incrémenter à chaque tick du métronome:

De base notre flottant est à 0. Quand il reçoit un bang sur son entrée chaude, il sort sa valeur par sa sortie, celle-ci est renvoyée en entrée dans l’objet +1, donc on rajoute 1 à la valeur (0) du flottant, on ressort du + 1 la valeur du flottant incrémentée de 1 qu’on réinjecte en entrée froide du flottant…Phrase bizarre, mais concept assez simple en fin de compte.

Une fonction mathématique qui nous servira très souvent: Le modulo. Je vous laisse aller lire la définition de ce terme ici sur wikipédia, mais je vus préviens par avance, vous risquez d’avoir mal à la tête. Pour résumer ici dans max, en gros à chaque fois que notre flottant en entrée sera égale à 3 on le réinitialise à 0, donc au lieu d’avoir 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, … on aura 0, 1, 2, 3, 0, 1, 2, 3, … Pour le principe, si l’on souhaite faire un séquenceur 8 pas on mettra un modulo 8, qui nous sortira les patterns suivantes: 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 0, 1, 2, 3, …

Sous Max l’objet modulo est représenté par le signe: « % »

Un petit objet intéressant ensuite est le selector:

En gros vous avez créé un selecteur à 4 sorties (ne pas tenir compte de la dernière, on verra plus tard à quoi elle correspond). Donc pour son fonctionnement, quand le selector reçoit un 0 c’est sa sortie 0 qui bang, quand il reçoit un 1 c’est la sortie un, et ainsi de suite. C’est donc à partir de ces sorties que nous allons déclencher des événement, en transposant dans un séquenceur audio on peut dire que c’est à l’aide de cet objet que nous déclencherons nos sons.

Il nous reste juste à laisser le choix à l’utilisateur via l’interface du futur patch de déclencher un événement ou non. On va gérer ça avec un objet gate et un toggle button:

On va comparer l’objet gate à une porte: ouverte ou fermée. Pour fermer ou ouvrir cette porte nous allons relier à l’entrée chaude (inlet de gauche de l’objet) un toogle button. Quand celui ci n’est pas déclenché il renvoie 0, la porte est fermée le signal ne passe pas. Quand le toggle est déclenché le signal passe, et notre événement sera donc déclenché.

A suivre: on regardera comment se créer un petit sampleur sympatique pour faire boom boom boom avec ce séquenceur 🙂

Voilà j’espère avoir été assez clair, n’hésitez pas à poser des questions si vous le souhaitez.

Une réflexion au sujet de « Tutoriel MaxMsp: réaliser un séquenceur pas à pas: Part 1 »

Laisser un commentaire