DXi sur iPad – émulateur de DX7

 Quelle n’a pas été ma surprise en tombant tout à fait par hasard sur un émulateur de DX7 sur iPad ! En bon fan de synthèse FM, je n’ai pas hésité plus d’une milliseconde avant de payer les 1.59€ que coûte cette appli. A ce prix, pas la peine de se priver, mais que vaut ce soft?

Le logiciel se présente esthétiquement comme notre bon vieux DX7 : un fond noir et des couleurs orange / vert typique année 80 d’un goût ravageur. Mais passons sur le visuel, qui reste clair et bien organisé malgré tout.

Les caractéristiques techniques sont cependant en deçà de l’original malheureusement, mais je m’y attendais un peu vu la positionnement du logiciel. Nous avons droit à 4 opérateurs au lieu de 6, et seulement à 8 algorithmes au lieu des 32 du DX7. Chaque opérateur à un ptich grossier et fin. Cela reste tout à fait intéressant d’un point de vue des possibilités, dommage qu’ils n’aient cependant pas laissé quelques algorithmes de plus… Chaque opérateur dispose aussi de sa propre enveloppe ADSR de volume, paramétrable du bout des doigts et loopable. Par contre un seul opérateur dispose d’un feedback (le 4), et c’est un peu dommage aussi cela ne me semblait pas compliqué à implémenter sur chaque oscillo. Le LFO disponible dans le DX7 d’origine n’est présent ici que via le vibrato. La molette de pitch vient compléter le tableau des contrôles « temps réel ». On dispose de 16 presets modifiables, c’est très peu de ce côté, ça c’est très dommage. Enfin on a un petit délai (+LPF réglable sur le délai) et aussi un petit séquenceur basique 16 steps (avec gate global), un peu petit et pas forcément archi pratique. Bref, des specs assez minimalistes.

Et coté son ? Et bien c’est très décent. Du moins pour une émulation de DX7. J’ai retrouvé avec plaisir ces basses un peu rugueuses, ces sweeps metalliques et ces sons de cloches si typiques de cette machine. Il n’y a pas le convertisseur 12bits de l’original, il n’y a pas d’aliasing (enfin c’est ce qui est annoncé disons : il en reste bien entendu un peu – et on peut le remettre dans les options ainsi que passer en 22kHz pour « salir » le rendu et bien flinguer les aigus au passage), mais on s’y retrouve bien. J’ai même trouvé que certains sons de base sonnent mieux que NI FM8 dans certains cas.

En un mot il peut recréer un certains nombres de sons typiques sans problème, pour un fan de synthèse FM ou du DX7 il apportera son lot de plaisir. Il pourra même s’avérer utile avec son séquenceur et la fonction AudioCopy prise en charge, il est ouvert aux autres apps audio, ce qui est très appréciable. A ce prix dérisoire, iDX est clairement un bon investissement pour les fans de la première heure du DX7 et de la FM. On ne passera pas non plus des mois dessus je pense, mais on est pas déçu de l’achat.

2 réflexions au sujet de « DXi sur iPad – émulateur de DX7 »

Laisser un commentaire