Shruthi-1 Le retour!

Bonjour à tous, le Shruthi-1 est à nouveau disponible et en stock. Ruez-vous dessus, il n’y en aura pas pour tout le monde! Ah oui, qu’est ce qu’un Shruthi-1? Que dire, comment le définir? C’est un petit (par sa taille) Synthé monophonique capable de sortir des sons de folie. C’est un synthé à acheter en kit et à monter soi même, ce qui implique de faire un peu de soudure. Mais rassurez-vous, la documentation disponible sur le site du fournisseur est très très détaillée. Les cartes (PCB) vendues sont de plus de très bonne qualité ce qui rend l’exercice de soudure très abordable. Ce synthé peut tout à fait correspondre à un premier projet de Do It Yourself en prenant bien son temps. Rentrons un peu plus dans les détails de la bête:

– C’est un synthé hybride analogique/digital: Analogique car les filtres qui traitent le signal sont 100% analogiques (excepté une version de filtre digital bien particulier sur laquelle nous reviendrons). Et digital car il sait faire de la FM, vous avez des oscillo à base de wavetable, une matrice de modulation très complète et plusieurs autres fonctionnalités bien sympathiques.

– Un OS ultra bien pensé et ergonomique, même moi qui ne suit pas un as de la synthèse je m’y retrouve facilement.

– Un arpégio, un séquenceur, deux LFO, …

Bref je ne m’aventurerai pas dans toutes ses spécifications techniques, je vous invite à aller les voir ici: MUTABLE INSTRUMENTS .

Ce qui me plait dans ce synthé: Les BASS qui grincent, grosses grosses grosses!!! Mais aussi tous les sons type FX, glitch, et des LEAD bien piquants. Un synthé mono assez polyvalent en fait.

Un autre gros avantage du Shruthi-1 est sa ‘personnalisation’ rendue possible par le système carte de contrôle+carte de filtre. Vous avez besoin d’une carte de contrôle qui contient l’OS et la génération des signaux ainsi que l’interface homme machine: 4 potards, six boutons, un encoder et un LCD de 16×2. Cela peut paraitre peu, mais l’OS est tellement bien foutu, que l’on n’a pas besoin de plus pour naviguer facilement dans tous les menus (bien plus pratique qu’un Mopho ou un Blofeld à mon goût). Et les filtres, parlons en, aujourd’hui vous en avez déjà 6 de disponible:

– Un à base de CEM3379 chaud et grinçant (charge à vous de trouver le CEM3379 qui est un chip devenu rare).

– Un à base de Roland IR3109

– SSM2044: SSM2044 4-pole LPF, SSM2164 2-poles HPF + linear VCA

– SMR4: a 4-pole LPF (ressemblant au SSM2044) développé par Olivier de Mutable Instrument, composé de composants communs et très facilement trouvable (que j’affectionne particulièrement dans le sens où c’est du French Design)

– Dual SVF filter board: 2 filtres independent 2-pole avec  low-pass, band-pass et high-pass , qui euvent être routés en série ou en parallèle.

– Un filtre digital, qui permet aussi de générer des effets bien lofi.

Plusieurs autres sont en cours de finalisation comme un filtre équivalent à ceux trouvés sur les Polivoks, très agressif!

Le code du synthé est open source ce qui permet à ceux qui ont la capacité de faire du C++ d’aller encore plus loin dans la personnalisation de l’OS notamment.

Des utilisateurs ont aussi développé des editeurs AU/VST pour prendre le contrôle total sous votre DAW préférée, j’en ai moi même créé un sous MAX dispo en standalone ou au format M4L. Un editeur de patch est aussi disponible.

Un grand fan de ce synthé, qui est d’ailleurs le créateur des boitiers (FCD72) à même développé un kit qu’il vend pour créer une surface de contrôle avec 32 potards qui permet l’accès direct à la quasi totalité des paramètres du synthé pour ceux qui aiment tater du potard (spéciale dédicace à Opkod):

Bon assez parlé voici quelques démos du bouzin:

Ma première vidéo réalisée lors du montage du Shruthi-1 numéro de série #000 équipé du filtre développé par Olivier himself le SMR-4:

Un deuxième exemple vous montrant qu’il peut sonner gras très facilement:

Pour des exemples sonores plus détaillés voici le Soundcloud de Mutable Instruments:

SOUNDCLOUD MUTABLE INSTRUMENTS

PS: Ah oui un détail qui a son importance, pour ceux qui ne se sentent pas de le monter par eux même, il y en reste quelques uns de dispo sur le site déjà assemblés qui n’attendent que vos expériences sonores, dépéchez-vous généralement ils partent vite, très vite:

Shruthi assemblés

PPS: Pour ceux qui veulent se lancer, mais qui ne parlent pas Anglais et ne peuvent donc avoir le support sur la board officielle, venez poser des questions ou demander notre aide sur le forum d’SKF.

PPPS: un nouveau kit vient aussi de faire son apparition sur le site de Mutable, le Midipal, allez voir les spec sur le site, c’est super intéressant, cela donnera lieu à un nouvel article prochainement.

Bien à vous,

Guillaume

 

2 réflexions au sujet de « Shruthi-1 Le retour! »

  1. 140+30 de boitier ça fait 170 déjà. Ensuite il y a le temps de montage et de tous les tests qui vont avec, je trouve le prix plutôt très correct. Mais franchement ce n’est vraiment pas très difficile à monter soi même, même Jee l’a fait…

Laisser un commentaire