Souder des composants de surface

Jusqu’à maintenant, à la maison quand on faisait de la soudure de cartes électroniques, on soudait des composants dits traversant (through hole in english). Prenons en exemple une résistance classique, ça possède deux pattes, que l’on insère dans deux petits trous, et que l’on vient souder par en dessous:

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais avec la miniaturisation de tous les composants électronique, de plus en plus de composants ne sont plus disponibles dans ce format. On les trouve désormais en version composant de surface. En gros cela veut dire que l’on soude du même coté où l’on pose le composant. Il y a pas mal d’avantage à cela, la taille des cartes peuvent être réduite, les techniques industrielles en sont facilités (on pose les composant sur une plaque on la passe au four et hop tout est soudé…). Mais ce type de composant à très longtemps fait peur à ceux qui pratiquent le Do It Yourself car il est vrai que devoir souder un composant mesurant moins d’1 mm peut de prime abord faire peur. Mais cette semaine, de part mon job, et un collègue qui pratique la soudure de composant de surface, je me suis trouvé dans l’obligation de me lancer…Eh bien après quelques jours de pratique, je trouve ça plus facile et plus rapide que du traversant!!!!! Et un autre énorme avantage, hormis la disponibilité de composant offerte, est qu’en ca d’erreur de soudure, il est 100 fois plus facile de dessouder un composant pour corriger son erreur! Pour illustrer cet article, j’ai fait une petite vidéo d’une des carte que j’ai soudé hier ( si vous voulez éviter les tremblement que vous verrez à l’image, prenez du déca ça évitera de trembler comme un dingue). Pour vous donner une idée, les petites LED bleues que vous verrez s’allumer à un moment ne font même ps un mm. Tout ça est soudé avec un fer traditionnel, il suffit d’avoir une pince brussel pour bien tenir les composants. Attention tout de même, dans les composants de surface, il existe des tailles encore inférieures à celle que vous verrez dans la vidéo, et là, un simple fer ne suffira pas, d’autres techniques de DIY existent, mais je n’ai pas encore eu l’occasion de tester.

8 réflexions au sujet de « Souder des composants de surface »

  1. Bien vue la démystification. Super la b.o, casting pertinent.

    Les composants SMT sont pas plus sensibles à un excès de chaleur ?
    Pour pas se niquer le dos et les yeux en ayant le nez collé sur la carte, une bonne loupe éclairante devient une bonne idée je pense.

    Du déca…savapa non! Il me faut ma dose. Le 3g’tiste que je suis n’imaginait pas qu’un i-jouet puisse avoir une optique à peu près correcte, uh uh uh.

  2. ‘Le 3g’tiste que je suis n’imaginait pas qu’un i-jouet puisse avoir une optique à peu près correcte, uh uh uh.’

    Et encore j’ai rogné les prises de vues pour que l’on ne voit pas le nom de l’entreprise et la carte en générale (projet top secret en cours de brevet), ce qui fait que c’est zoomé de temps à autre donc pixélisé. Clairement c’est dingue ce que l’on peut filmer avec ce genre de jouet, et dire que le 4S est encore bien plus performant, bientôt on verra des films au cinoche tournés avec des téléphones portables!

  3. Ping : Apprendre la soudure de CMS en BD …

Laisser un commentaire